Se lancer dans la création d’une entreprise représente souvent un lourd investissement pour l’entrepreneur. Pour l’aider, il existe aujourd’hui différentes subventions pour la création d’entreprise. Il s’agit d’aides publiques accessibles à tous les entrepreneurs sous réserve de remplir certaines conditions. On distingue 3 types de subventions : les soutiens financiers, les allègements sociaux et fiscaux et les subventions sectorielles.

Pour bénéficier d’un soutien financier de l’État pour créer son entreprise

Actuellement, il existe 3 différents types de soutien financier dont les créateurs et repreneurs d’entreprises peuvent bénéficier sous certaines conditions :

  • L’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) : les demandeurs d’emploi qui souhaitent créer leur entreprise peuvent opter pour le maintien total ou partiel des ARE (Aide au Retour à l’Emploi) en en faisant simplement la demande auprès de Pôle Emploi.
  • La Prime d’Activité : Il en est de même pour les bénéficiaires du RSA qui peuvent demander auprès de la Caisse d’Allocations Familiales de le maintenir sous la forme d’une prime d’activité.
  • Le dispositif NACRE : le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise, dépend de la Chambre du Commerce et de l’Industrie de la région. Il permet d’obtenir des aides comme un prêt à taux zéro. Pour en bénéficier, il faut remplir certaines conditions comme par exemple, être bénéficiaire de l’ARE ou de l’ASP, avoir entre 18 et 25 ans ou avoir moins de 30 ans et ne pas être bénéficiaire de l’indemnisation chômage.

Les allègement sociaux et fiscaux

  • L’Aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise (ACRE) : Depuis le 1er janvier 2019, l’ACRE s’applique à toute création ou reprise d’entreprise. Cette aide financière consiste en une exonération partielle des charges sociales et permet à certains bénéficiaires de demander d’avoir accès à d’autres formes d’aides.
  • Le Crédit d’Impôt de Recherche : Les entreprises ou startups qui travaillent sur un projet innovant et qui nécessitent des dépenses pour la recherche et le développement du projet peuvent bénéficier du CIR, un Crédit d’Impôt de Recherche. Il s’agit d’une subvention indirecte qui allège les impôts de l’entreprise.

Les subventions sectorielles

Certaines subventions sont allouées à des créateurs d’entreprise dans des secteurs d’activités bien précis. On trouve par exemple des subventions spécifiques pour le secteur de l’édition, de la presse écrite ainsi que pour les projets dans le spectacle vivant.

La Région Sud soutient les créateurs d’entreprise

La Région Sud souhaite devenir le 1er partenaire des entreprises et simplifier la vie des chefs d’entreprises, premiers créateurs d’emplois, et mettre en place des outils qui répondent à leurs besoins : financement, soutien à l’innovation, internationalisation, etc.